Quel est le prix d’une imprimante 3d metal ?

Il existe trois catégories de prix qui ont rapport aux imprimantes 3D. La première catégorie est relative aux imprimantes 3D destinées au grand public qui utilisent principalement le plastique comme matière première. Celles-ci permettent de réaliser toutes sortes d’objets en développant la créativité des utilisateurs. Leur prix va de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros. La deuxième catégorie concerne les imprimantes 3D professionnelles destinées à la réalisation de prototypes rapides ou de petites séries de pièces. Celles-ci acceptent une gamme de matériaux plus large et intéressent particulièrement les fabricants de prothèses dentaires ainsi que les architectes.

Le prix de ces imprimantes varie d’une dizaine de milliers d’euros à plus de cent mille euros. Enfin, la troisième catégorie inclut les imprimantes 3D de production en petites et moyennes séries industrielles. Ces imprimantes peuvent dépasser le million d’euros. Dans l’état actuel de la technologie des imprimantes 3D, seule la dernière catégorie d’imprimantes autorise réellement une impression 3D métal de grande qualité. Le prix imprimante 3D metal peut dépasser le million d’euros.

Les principaux matériaux utilisés sont l’acier inoxydable, l’aluminium et le titane. On les trouve, par exemple, dans l’industrie aérospatiale pour la fabrication par empilement de fines couches métalliques de pièces mécaniques très précises. Le marché des imprimantes 3D métal est en évolution rapide tandis que le prix des imprimantes 3D metal et en régression. Des start-up innovent en focalisant leurs efforts sur le développement d’imprimantes 3D personnelles utilisant le métal comme matériau dont le prix pourrait être inférieur à dix mille euros.