Une mini imprimante 3D avec des performances maxi


Une mini imprimante 3D pour le bureau ou la maison

Le marché des mini imprimantes 3D n’en finit pas de tirer les prix vers le bas. L’imprimante 3D Peachy était proposée dès 2013 à moins de 100 $, soit 70 €. Son secret réside dans l’utilisation de la photolithographie au lieu de la technologie FDM. Ses concurrentes directes sont la, la Cube 3 de 3D Systems, le MarkerBot Replicator Mini et maintenant la M3D. Ces imprimantes mettent vraiment l’impression 3D à la portée de tous.

Une imprimante 3D multi-usages

Le monde de l’impression 3D évolue très vite. Les imprimantes sont de plus en plus rapides et simples à utiliser. L’utilisateur peut choisir entre plusieurs qualités d’impression suivant le niveau de détails souhaité. Il est même possible d’imprimer à distance grâce à des applis mobiles. Avec un design souvent futuriste, la mini imprimante 3D est un objet qui ne laisse pas indifférent. La qualité d’impression est souvent équivalente, voire supérieure à des modèles beaucoup plus onéreux.

Des mini imprimantes 3D faciles à utiliser

L’utilisation d’une imprimante 3D ne nécessite pas de compétences techniques extraordinaires. Le logiciel fourni permet de visualiser l’objet avant de lancer l’impression. Les fichiers doivent généralement être au format STL, ce qui est le format d’exportation standard de la plupart des logiciels 3D. Les imprimantes 3D ne demandent quasiment aucun entretien, à part le nettoyage des buses à l’aide d’un chiffon. Grâce à ces modèles, l’impression 3D est devenue accessible aux particuliers comme aux petites entreprises.