La machine 3D

Les débuts de l’impression 3D

L’invention de la machine 3D remonte à juillet 1984, Alain Le Méhauté et Olivier de Witte et Jean Claude André du CNRS déposaient le premier brevet consistant à polymériser couche par couche une résine à l’aide d’un laser, quelque semaines plus tard Chuck Hull a mis au point le procédé de la stéréolithographie avec une vison industrielle pour le coup, c’est là qu’est née la technologie. Ce procédé repose sur les propriétés de polymérisation de certains composés sous l’effet des ultraviolets : les photopolymères. Un rayon ultraviolet va frapper une solution liquide composée de photopolymères ce qui va entraîner la solidification de la surface. Couche après couche, un objet va prendre forme. A l’origine, la machine 3D n’avait été conçue que pour les activités industrielles de pointe pour designer des objets avant leur fabrication à grande échelle. Etant donné le prix très onéreux du processus à son origine, l’application domestique était impensable.

Les nombreuses applications de l’imprimante 3D dans l’industrie

Aujourd’hui, l’impression en 3 dimensions a pris une place considérable dans le monde industriel. Les matériaux utilisés pour confectionner des objets se sont multipliés, il est possible maintenant de créer des objets colorés, magnétiques, conducteurs, abrasifs et présentant des propriétés de résistance électrique. Cette innovation s’applique à de nombreux secteurs de l’économie : la santé, l’aéronautique, l’automobile etc. Actuellement, une société américaine teste un nouveau prototype de machine 3D pour construire des maisons.

La démocratisation de la machine 3D

Auparavant, l’imprimante 3D était réservée exclusivement au monde de l’industriel, mais récemment, l’introduction de la 3D dans les foyers a été rendue possible par la diminution considérable du prix de la machine. A partir d’un ordinateur, il est possible de fabriquer de petits objets pour de nombreuses applications : la création d’une œuvre artistique originale, le remplacement d’une pièce défectueuse sur un appareil ou la fabrication d’objets utilitaires comme la coque d’un téléphone portable unique.