Les différents matériaux possibles pour une imprimante 3d

L’impression 3D est un procédé révolutionnaire qui envahit peu à peu les foyers. Loin d’être cantonnée à un usage professionnel, elle s’invite désormais dans notre quotidien grâce à de performantes imprimantes 3D. Il est temps de faire un petit tour d’horizon des matériaux disponibles pour ces innovantes impressions 3D.

Les matériaux d’impression 3D plastiques

De loin les plus répandus, les matériaux d’imprimante 3D plastiques se divisent en plusieurs catégories :
Les matériaux d’impression 3D en métal.
• PLA (acide polyactique) : Il sert à la confection d’objets simples
• ABS (acrylonitrile butadiène styrène) : Idéal pour la confection de petits jouets
• PET (polytéréphtalate d’éthylène) : Il est le plus solide et se destine à la production de pièces telles que des bouteilles
• Polyamides (PA) : Il sont destinés aux produits en contact avec la nourriture
• Résines : Parfaites pour du travail minutieux et détaillé

Si les plastiques sont très répandus, les métaux ont aussi une place de choix en tant que matériaux d’imprimante 3D
En matière d’imprimante 3D les materiaux les moins répandus mais néanmoins intéressants sont les céramiques et matériaux organiques.
• L’aluminium : Utilisé pour les moteurs principalement
• L’acier : Usage industriel
• Le cobalt-chrome : Usage médical
• Le titane : Réservés à la confection de prothèses
• Les céramiques : Pour les imprimantes 3d les materiaux céramiques sont solides mais nécessitent une forte chaleur à la confection
• Les cires : Idéales pour les bijoux en cire perdue
• Les matières alimentaires :
• Le bois : Petites sculptures et boîtes fantaisies