Impression 3d plastique : tout savoir

Comment tout savoir sur l’impression 3d plastique ?

L’impression 3D plastique est une véritable révolution, surtout, pour les particuliers.
Dans l’impression 3D plastique, on utilise différentes formes et différentes techniques : les plastiques acrylonitrile butadiène styrène (ABS) et les polylactic acid (PLA) qui se travaillent avec la chaleur, et les polyamides ou les résines qui se travaillent avec la lumière.

Comment fonctionnent les plastiques ABS ?

L’ABS est l’un des matériaux les plus utilisés dans l’impression 3d plastique.
Très résistant, et offrant de belles finitions lisses et brillantes, il se met en forme en fondant entre 200 et 250°C, mais il supporte aussi les basses températures (jusqu’à -20°C).
Ce matériau n’est pas biodégradable et il nécessite d’être équipé d’un plateau chauffant pour le travailler.

Comment fonctionne le PLA ?

Le PLA fond entre 160 et 220 °C.
Il refroidit et donc durcit beaucoup plus vite que l’ABS, ce qui le rend plus difficile à mettre en forme.
Son avantage est qu’il est fabriqué à partir d’amidon de maïs ce qui le rend entièrement compostable et biodégradable.
Le PLA ne nécessite pas de plateau d’impression chauffant.

Qu’est-ce que les Polyamides ?

Le matériau polyamide est une sorte de poudre fine qui permet d’être travaillée par frittage laser.
Il offre un résultat très résistant, et solide, avec un rendu mat et légèrement granuleux.
Il est biocompatible, on peut donc l’utiliser en contact alimentaire (excepté avec les aliments contenant de l’alcool) .

Qu’est-ce que les Résines ?

Les résines peuvent être travaillée par frittage laser.
Leur transparence permet de fabriquer des objets qui laissent passer la lumière et au travers desquels on peut voir (lampes, lentilles, verres).
Au départ mat ou brillant, noir ou blanc, on peut les teinter.